Millerand-Bouchillou Béatrice

Millerand-Bouchillou Béatrice

IMG_2162-beatriceBéatrice Millerand-Bouchillou
Née le 30 novembre 1943.
Béatrice Millerand-Bouchillou, élève d’Yvonne Millerand, a choisi de continuer à transmettre son enseignement avec fidélité. Adolescente, elle a d’abord suivi les cours de sa mère. Plus tard, elle a également pratiqué avec Sri T.K. Desikachar lors de ses déplacements en Europe, et avec Nil Haoutoff, Jackie Heinz et Patrick Tomatis.
Elle a commencé à enseigner en 1970, en entreprises ainsi que dans la salle qu’elle partageait avec Yvonne. Pendant plus de trente ans, Béatrice forme les futurs professeurs à l’Ecole Française de Yoga, parmi lesquels le regretté Daniel Paty qui lui avait succédé à l’EFY Revue française de Yoga.
Depuis le commencement, Béatrice accompagne de nombreux élèves, dont certains la suivent depuis ses débuts. Elle reprend aujourd’hui encore dans ses cours les indications d’Yvonne pour aider ses élèves à « serrer le pli de taille », « faire pigeonner la cage thoracique » et à repérer « ce qui travaille dans la posture, et tout ce qui ne travaille pas est détendu ».  Au long des séances, construites en un enchaînement fluide de postures avant d’aborder la détente, le pranayama et l’assise, Béatrice accompagne les élèves vers un mieux-être, une respiration de plus en plus fine et subtile, une perception aiguisée des sensations, quel que soient leurs capacités physiques, leur âge, leur degré d’intériorisation, démontrant chaque fois que c’est le yoga qui s’adapte à l’élève et non pas l’inverse. De sorte que chaque séance est inédite et que l’on a souvent l’impression, même dans un cours collectif, que la séance était bâtie spécifiquement pour soi.
Soucieuse de l’intégrité de la transmission de l’enseignement d’Yvonne Millerand et de T.K. Krishnamacharya, Béatrice invite ses élèves à expérimenter le yoga, au-delà des modes, dans ses dimensions physique, mentale et spirituelle, rappelant régulièrement les propos tenus par T.K. Krishnamacharya au Congrès International de Zinal en 1973 :
« Le but véritable et ultime du yoga est de connaître qui je suis et ce que je suis ».

« Back to Glossary Index

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *