Djoharikian Philippe

Djoharikian Philippe

196 portrait philippe pour leoPhilippe Djoharikian
Philippe Djoharikian est né le 31 mai 1964 à Montpellier. Il enseigne le ski, la natation et le tennis et vit quelques expéditions en Himalaya à la rencontre de sommets techniques et engagés. Parallèlement il prépare un doctorat en sciences humaines (socio/anthropologie)sur la conscience modifiée (qu’est ce que la conscience ?) à l’université de Montpellier.
Il découvre le yoga auprès des Sadhus en Inde au retour de ses aventures Himalayennes. Il est initié au Mantra Diksha par Srî Chandra Swami après trois années d’écriture du « OM » sous la direction du Swami. Il côtoie aussi Swami Yog Anand Bharathi et se forme à l’Ayurveda ainsi qu’à la méditation Kundalini.  Il suit toujours Amma depuis plus de vingt années et continue tous les ans ses pèlerinages en Himalaya (avec ou sans groupes) pour rencontrer son maître en Kryas (Anand Giri Baba) et les autres sadhus avec lesquels il entretient une relation d’amitié depuis presque trente années maintenant .
Il aime tous les yogas et parcourt l’Europe pour partager et s’enrichir au passage de cette opportunité d’ « être » sous différentes formes. Il aime l’engagement et ne conçoit pas le yoga comme une simple récréation. C’est la vie en yoga ou rien ! Passionné par les expérimentations à la rencontre de soi et du « soi », il propose une formation d’enseignant de yoga dans son école, la  Babaschool.
Ses livres de yoga préférés : « Plaidoyer pour les animaux » de Matthieu Ricard ; « Sadhus » de Patrick Levy ; « Le chant du silence » de Chandra Swami, « Le passage du Souffle » de Rodolphe Milliat et « Le destin du monde d’après le tradition Shivaïte » de Alain Daniélou.
Les qualités d’un professeur de yoga  : proposer une aventure à la rencontre de sa conscience dans la joie et la douce folie de l’exaltation sans artifices, ni faux semblants.
Exercices ou postures de yoga préférés  :  installer la méditation chez le chirurgien dentiste sans anesthésie ; sur le feu ; dans l’eau glacée ; face aux cons… et face à soi.
Inspiré aussi par Maurice Daubard, Philippe pratique un Yoga de l’extrême avec générosité et une joie communicative.

« Back to Glossary Index

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>