Alaphilippe Jacques

Alaphilippe Jacques

alaphilippeJacques Alaphilippe est né le 19 juin 1940 à Angoulême, dans une période tourmentée, « sûrement en réponse à l’appel du 18 juin » dira-t-il. À 18 ans, il est moniteur d’éducation physique, méthode Georges Hébert et, pour rester dans l’esprit de l’hébertisme (être fort pour être utile), maître nageur sauveteur. Il entre à l’Ecole de kinésithérapie du docteur De Sambucy, personnage étrange qui lui ouvre des portes dans bien des domaines dont le hatha-yoga. Parallèlement, il lit de très nombreux livres sur la recherche spirituelle sous toutes ses formes, toutes les écoles et tous les horizons pour trouver la réponse à sa question d’adolescent : Pourquoi ne sommes nous pas profondément heureux ?
Comment avons-nous perdu ce bien donné à la naissance et que l’on trouve chez les enfants (parfois dans les pires circonstances) ? Le bonheur tout simple, tout bête, sans conditions, sans rites, sans prières, sans  « tout ça ». Certains maîtres anciens et modernes apportent des réponses, mais ce n’est jamais celle qu’il cherche, il manque une clef. En fait, cette réponse saute aux yeux, la clef a toujours été entre ses mains, il n’y a rien à chercher : Tout est là.
Installé en Bretagne en 1969, il enseigne le yoga dans six villes, crée avec Claude Ausseil l’Association Bretonne de Yoga, et publie les Bulletins de liaisons de l’A.B.Y (1974) qui deviendront en 1980 « les Cahiers de l’Ouest ». Avec Claude Ausse, il lance, à St Malo, les grandes réunions des enseignants de toutes origines, pendant les quatre jours de l’Ascension. Il participe, avec Gérard Blitz et différents grands responsables du yoga en France, à la création de l’Union Nationale de Yoga et des unions régionales, membres de la FNEY. Il sera secrétaire quelques années de la Confédération. Enfin, en 1982 avec  l’aide de Lou Voyette (Omananda) et Jean-Etienne Druais, il crée l’Ecole d’Enseignants de Rennes qui deviendra l’Université Nationale de Yoga qui regroupe des écoles de yoga. Avec un programme de cours dense, l’UNY, en plus des textes classiques, enseigne de nombreuses formes de Yoga, les techniques Van Lysebeth, Eva Ruchpaul, Iyenga, Pattabhi Joïs, le yoga de l’Energie (Lucien Ferrer et Roger Clerc) ainsi que la méthode d’un intervenant hindou Swami Yogiraj Prem Chaitanya.
Livres de yoga préférés : Le petit livre de Jean Herbert « Le Yoga de la vie quotidienne ». « Plus on est de sages, plus on rit » d’Eric Edelmann. Les ouvrages de Sri Nisargadatta Maharaj : « Je Suis », « Ni Ceci Ni Cela », « Soi ». « Le pouvoir du moment présent » d’Eckart Tolle.
Qualités pour un professeur de Yoga : « être, c’est tout. Et en attendant faire le mieux possible au moment présent, ce qui pour ma part veut dire enseigner le Yoga et pas seulement de la gymnastique plus ou moins douce. Mais, de grâce, à chacun son mieux possible… »
Exercice préféré : Le seul mot qui s’impose à mon esprit simplet, c’est toujours : être.
Posture préférée : Le cobra.

« Back to Glossary Index

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *